Accros au thé shodai (matcha, en chinois), Lina et Tom, un adorable couple, ont choisi le meilleur endroit pour ouvrir leur salon de thé : le quartier chinois du Marais, vers Arts-et-Métiers, premier et plus ancien quartier d’immigration de la communauté chinoise à Paris, bien avant le XIIIe arrondissement.

Chez ce duo franco-chinois, la cérémonie du thé tourne, pour l’essentiel, autour du matcha, qui représente 80% de la carte.

On prête de nombreuses vertus à cette poudre de thé vert : énergisante, capable d’améliorer la mémoire et d’aider à la perte de poids.

Inventé sous la dynastie Song (960-1279) en Chine, ce super-aliment est tombé en désuétude au fil des siècles mais les Japonais, après l’avoir adopté, ne l’ont jamais abandonné. Au Japon et ailleurs, les moines bouddhistes en consomment pendant leurs rituels de méditation.

Ce n’est donc pas un hasard si la déco du salon met à l’honneur le célèbre mont Fuji, situé au centre du Japon, plutôt que les montagnes chinoises. Ici, on déguste des desserts à la mangue, au durian mais surtout au matcha : muffin 100% matcha (7,50€), matcha kakigori qui est un sorbet à l’étonnante texture (6,80€) ou un millefeuille de crêpes. La carte compte un quinzaine de thés matcha différents.

Match Shodai
7, rue Volta 75003 Paris
Ouvert du lundi au dimanche de 11h30 à 22h.

 

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet

 07.02.19

OU BOIRE UN CAFÉ OU UN THÉ ? LES DERNIERS ARTICLES

Binici, le salon de thé des matins calmes

Chez Binici, on comprend mieux pourquoi la Corée s’appelle aussi le pays du matin calme. Originaire de Corée du Sud, Kim Hyunbin, le discret chef-pâtissier à la tête de ce nouveau salon de thé, porte la notion de calme à un niveau supérieur. Il l’est lui-même. Mais...

Hôtel 9confidentiel, pour initiés esthètes

Plus besoin de courir dans le 8e arrondissement pour s'offrir un thé (ou un verre) au bar d'un hôtel cinq étoiles. Ce petit luxe est également accessible dans le Marais où, ces dernières années, plusieurs établissements haut de gamme ont pris leurs quartiers. Après le...

La queen du tea time (Pop-Up store)

Dans ce salon de thé éphémère, on déguste, en bonne logique... du thé ! Par exemple du lapsang souchang fumé à la pomme de pain accompagné de scones -sucrés ou salés-, qui sont l'obsession de la maîtresse des lieux, Hortense. Voici donc reconstitué un lieu...

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Duren : des sacs japonais qui emballent les modeuses

Label japonais épris de simplicité et d’épure, Duren est née dans la ville impériale de Kyoto. Depuis, cette jeune marque de maroquinerie de luxe s’est fait connaitre avec ses collections unisexe et exclusives taillées dans un "alliage" innovant: cuir fin et de...

Le look de Murielle

MURIELLE Reine des lionnes Elle est apparue traversant le boulevard Beaumarchais telle une créature mythologique. Altière, elle portait sa crinière de lionne comme une couronne de métal précieux. Mi-Vénus africaine mi-Karaba (la sorcière de Kirikou), elle a déclaré...

Le Point-Virgule : comment tout a commencé…

Marie-Caroline Burnat est une maraisienne passionnée. Ex directrice du Point Virgule (de 1993 à 2007) et découvreuse de talents (Florence Foresti, Chantal Ladesou, Jean-Marie Bigard, Pierre Palmade, Élie Kakou etc.), elle parcourt le Marais depuis quatre décennies à...

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Pin It on Pinterest

Share This