L’exposition que vous ne devez pas rater dans les dix jours qui viennent 

C’est celle qu’abrite jusqu’au 17 avril la librairie Marian Goodman : une -petite- série d’eaux-fortes* de Matt Saunders.

Un artiste dont le travail, entre peinture, photographie, film et gravure, donne l’illusion du mouvement dans de magnifiques photogrammes**.

Ses œuvres sont peintes à la main avec de la peinture à l’huile, de l’encre métallique, sur des feuilles de Mylar ou de la toile non apprêtée, mêlant plusieurs points de vue pour former une sorte de patchwork d’images issues de différentes disciplines.

Cette exposition, Ratlos/Indomitable, s’attaque cette fois-ci à l’image de Leni Peickert, l’héroïne de deux des films de Alexander Kluge, l’un des chefs de file du nouveau cinéma allemand.

Souvent récompensé et exposé dans de nombreux musées internationaux (Museum of Modern Art, le Whitney Museum of American Art, la Tate Liverpool, The Renaissance Society et le Deutsche Guggenheim de Berlin) Matt Saunders démontre que l’on peut créer à partir de rébus, en l’occurence les rushes non-utilisés du réalisateur allemand.

La librairie Marian Goodman, qu’est-ce que c’est ?

Non loin du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, en plein quartier des grossistes de bijoux fantaisie du Marais, voici une belle adresse. La librairie d’art Marian Goodman, succursale de la Galerie du même nom, située au 79, rue du Temple, présente beaux livres et éditions numérotées.

Les aficionados connaissent cette galeriste américaine qui dès 1965 publie dans sa maison d’édition indépendante des monographies d’artistes américains émergents : Roy Lichtenstein, Andy Warhol ou encore Sol Lewitt, Dan Graham etc… avant de les faire découvrir dans sa galerie de New-York.

Quelques années plus tard la découvreuse de talents représente outre-Atlantique les artistes européens Christian Boltanski, Chantal Akerman, Pierre Huyghe, ce qui assurément les fait rentrer dans la légende de l’art.

*l’eau-forte est un procédé de gravure en taille-douce sur une plaque métallique à l’aide d’un mordant chimique (un acide). https://fr.wikipedia.org/wiki/Eau-forte

**Un photogramme est une image photographique obtenue sans utiliser d’appareil photo en plaçant des objets sur une surface photosensible (papier photo ou film) exposée ensuite directement à la lumière. https://fr.wikipedia.org/wiki/Photogramme

Librairie Marian Goodman
66, rue du Temple. 75003 Paris
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Tel : 01 42 77 57 44 
Jusqu’au 17 avril 2018

 

Texte et photos : ©Katia Barillot

LES DERNIÈRES EXPOS À NE PAS MANQUER

Galerie Sabine Bayasli, l’art à voir et à vivre

Galerie Sabine Bayasli, l’art à voir et à vivre

Sabine Bayasli est galeriste. En 2020 après des années dans sa galerie d’art contemporain du 9eme, cette ardente « défenseure » de la création depuis plus de vingt ans, a installé « ses » artistes dans un espace blanc et silencieux proche du centre Pompidou. Quelques semaines avant le reconfinement elle y proposait un accrochage…

Nil Gallery, un vent d’afro-optimisme

Nil Gallery, un vent d’afro-optimisme

Petit à petit, la Nil Gallery se fait une place dans le marché d’art africain contemporain, en plein boum depuis 5 ans. Les artistes émergents de continent noir ne sont pas les seuls à y être représentés. Mais à côté de plasticiens venus d’Asie ou de Pologne, ils tiennent le haut du pavé rue des Coutures-Saint-Gervais, accolée au Musée Picasso.

Cauchetier, l’œil de la Nouvelle Vague

Cauchetier, l’œil de la Nouvelle Vague

La Galerie de l’instant célèbre les 100 ans de Raymond Cauchetier, photographe méconnu, prolifique et pourtant incontournable de la nouvelle vague, dont la vie ressemble à un film mettant en scène un drôle de zèbre devenant photographe par hasard, après la Libération.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Les nouveaux nomades du travail 2.0

Les nouveaux nomades du travail 2.0

La crise sanitaire a transformé nos styles de vie : nous n’occupons plus nos lieux de travail ni nos espaces à vivre comme avant. En quelques jours et sur de nombreux mois maintenant, des milliers d’entreprises ont mis en place des mesures inédites comme le télétravail généralisé, qui aujourd’hui est presque devenu la nouvelle norme…

« Gramme » cantine-épicerie qui fait du lien !

« Gramme » cantine-épicerie qui fait du lien !

Petit par la taille mais grand par le cœur. Depuis le confinement, Gramme, mini néo-cantine de la rue des Archives a su se réinventer en proposant ses recettes maison en version « take-out ». Pas étonnant que dès l’annonce du reconfinement, cette équipe d’hédonistes- bio ait remis le couvert à emporter directement depuis son comptoir.

Galerie Sabine Bayasli, l’art à voir et à vivre

Galerie Sabine Bayasli, l’art à voir et à vivre

Sabine Bayasli est galeriste. En 2020 après des années dans sa galerie d’art contemporain du 9eme, cette ardente « défenseure » de la création depuis plus de vingt ans, a installé « ses » artistes dans un espace blanc et silencieux proche du centre Pompidou. Quelques semaines avant le reconfinement elle y proposait un accrochage…

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This