La légende de Tsolmon – Duo Gobi Rhapsodie, ©JM France / Thierry Guillaume

Voilà donc le festival Off d’Avignon débarquant dans le Marais avec cinq spectacles de théâtre et de musique gratuits qui se donneront en plein air, du 26 août au 6 septembre. 

Le monde de la culture a tellement été impacté par la pandémie et la distanciation physique qu’il accueille avec joie toute occasion d’en grappiller quelques miettes.

Pour ceux qui sont dépités d’avoir manqué les 1 500 événements culturels initialement programmés pour la saison estivale, un rattrapage se profile.

Hébergés sous le vocable Un été particulier une sélection d’arts de la scène pleine de peps’ sera à l’honneur dans Paris.

Et, en particulier, dans le Marais : jardin de l’Institut suédois, cours des Mairies des 1er et 4e arrondissements, auditorium du Square Saint-Lambert.

Gratuites et sans réservation, ces représentations ont été mises en place par Carine Rolland, la nouvelle adjointe à la culture à Paris (et remplaçante de Christophe Girard) avec Pierre Beyfette, Président du Off d’Avignon.

     Voilà ce qui va se passer dans Paris-Centre :

  • Quand je serai un homme, questionne  l’évolution des hommes et la mutation des rapports hommes-femmes.
    Avec : Catherine Hauseux et Stéphane Daurat / 1h10 / Gratuit.
    ▼ Jardin de l’Institut suédois, 10 rue Elzévir, 75003 Paris.
    Du mercredi 26 août 2020 au dimanche 30 août 2020.

  • Dans L’homme qui dormait sous mon lit,  Pierre Notte esquisse un présent proche dans lequel une prime d’indemnité serait allouée à ceux qui hébergent un réfugié. Jusque là tout va bien, mais quand on apprend que, comble de la perversion, une récompense supplémentaire est versée à l’hébergeur au cas le réfugié poussé à bout se suiciderait, on frissonne.
    Avec : Muriel Gaudin, Sylvie Laguna et Clyde Yeguet / 1h10 / Gratuit.
    ▼ Jardin de l’Institut suédois, 10 rue Elzévir, 75003 Paris.
    Du mercredi 26 août 2020 au dimanche 30 août 2020.

  • La Légende Tsolmon – Saga des steppes
    Le duo Gobi Rhapsodie, avec Susanna Tiertant au piano et Maandaakh Daansuren à la morin khuur (vièle à tête de cheval) raconte l’histoire d’un jeune berger en Mongolie sur fond de musique classique, jazz et mongole. Pour le jeune public.
    Mise en scène : Ulysse Barbry / 1h / Gratuit.
    ▼ Mairie du 4e arrondissement, 2 place Baudoyer, 75004 Paris.
    Du mercredi 26 août 2020 au dimanche 30 août 2020.
    ▼ Auditorium du Square Saint-Lambert, 2 rue Jean Fomigé, 75004 Paris.
    Du mercredi 2 septembre 2020 au dimanche 6 septembre 2020.

  • Une vie de pianiste
    Seul-en-scène virtuos Paul Staïcu, pianiste plusieurs fois primé, promène son regard candide sur son parcours depuis la fuite de sa Roumanie natale, avant d’atterrir en Allemagne quelques mois avant la chute du Mur puis d’arriver en France. Chaque anecdote de son autobiographie est ponctuée de musique classique, foxtrot et rap. Et même d’extraits de la Reine des Neiges.
    Mise en scène : Agnès Boury / 1h15 / Gratuit.
    ▼ Mairie du 4e arrondissement, 2 place Baudoyer, 75004 Paris.
    Du mercredi 26 août 2020 au dimanche 6 septembre 2020.

  • Mélodies Chroniques
    Dans ce spectacle de chansons, piano et voix, Patrice Mercier reprend des mélodies célèbres à sa façon… et quelques libertés. En particulier avec les paroles, dans le but d’aborder des sujets d’actualité avec humour.
    Pour le jeune public.
    Avec : Patrice Mercier et Missonne  / 1h15 / Gratuit.
    ▼ Mairie du 4e arrondissement, 2 place Baudoyer, 75004 Paris.
    Du mercredi 2 septembre 2020 au dimanche 6 septembre 2020.

  • Callas, il était une voix
    Quand un journaliste doit traiter d’un sujet  d’actualité brulante qui concerne la mort soudaine de Maria Callas, alors qu’il doit partir en vacances, que fait-il ?
    Texte : Jean-François Viot.
    Avec : Irina Solano et Thibault Corrion 1h10/ Gratuit.
    ▼ Cour de la Mairie du 1er arrondissement, 4 Place du Louvre, 75001 Paris.
    Du mercredi 2 septembre 2020 au dimanche 6 septembre 2020.

  • Boxing shadows
    Voilà un huis clos qui met aux prises un bibliothécaire et une jeune délinquante.
    La jeune fille vole des portefeuilles dans le métro. L’homme, bibliothécaire, se fait voler son portefeuille. L’auteur  américain Timothy Daly mêle dans cette rencontre improbable éthique, relation humaine et transmission.
    Avec : Roland Timsit, Clara Starkier et Lila Maski /1h15 Gratuit.
    ▼ Mairie du 1er arrondissement, 4 place du Louvre, 75001 Paris.
    Du mercredi 26 août 2020 au dimanche 30 août 2020.

Petit rappel : en raison de l’actualité, la jauge est fixée à cinquante personnes environ par spectacle. Le public devra se soumettre au port du masque et aux règles de distanciation physique.
Pas de réservation possible. Représentations gratuites. Chaque spectacle sera donné plusieurs fois.

Mélodies Chroniques, ©David Desreumaux

Texte : Katia Barillot

26.08.20

LES DERNIERS ARTICLES THÉÂTRE

Le théâtre Dejazet ressuscite « Game of Thrones »

Le théâtre Dejazet ressuscite « Game of Thrones »

Une tragédie antique. Signée Cyrano de Bergerac. Mise en scène par Daniel Mesguich. Tous les ingrédients d’une expérience de « théâtre total » sont réunis ces-jours-ci au Déjazet qui présente La mort d’Agrippine jusqu’au 20 avril. Magistral. Pratiquement jamais mise...

Stéphane Guillon, les derniers jours au Dejazet

Stéphane Guillon, les derniers jours au Dejazet

Plus que quelques jours (jusqu’au 30 avril) pour apprécier l’un des meilleurs humoristes de France. Sur Canal+ et sur scène depuis plusieurs années, l’artiste est arrivé à pleine maturité ces deux dernières années. Les sketchs de Certifié Conforme, son dernier one man...

Bénureau nous parle des bobos

Bénureau nous parle des bobos

L’humoriste Didier Bénureau nous parle des bobos… Déjanté et (très) grinçant, le one-man-show de Didier Bénureau a pris ses quartiers au théâtre Antoine (10e arrondissement), après avoir triomphé l’automne dernier à celui du Rond-Point. Une cohorte de fans suit ce...

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Marlette Marais, bien plus que délicieux

Marlette Marais, bien plus que délicieux

Envie de booster vos défenses immunitaires sans culpabiliser ? Courez goûter la nouvelle carte gourmande du café Marlette Marais. L’histoire de Marlette en une minute chrono : deux sœurs, Margot et Scarlette, élevées au grand air de l’île de Ré aux bons produits locaux et aux recettes maison, ont commencé par créer des préparations bio…

Arnaud Beltrame : une polémique inutile, née dans le Marais

Arnaud Beltrame : une polémique inutile, née dans le Marais

Alors que la mairie de Paris a choisi de baptiser du nom d’Arnaud Beltrame l’ancienne caserne de gendarmerie des Minimes, sise rue des Minimes, à deux pas de la place des Vosges, la twittosphère, les radios périphériques et les chaînes d’info continue se sont emballées pour pas grand-chose.

Horace : Où est le mâle ?!

Horace : Où est le mâle ?!

Horace, c’est l’unique boutique parisienne où trouver tous les “Essentiels de soins pour mecs”. C’est ainsi que se définit Horace, marque de cosmétiques pour homme fondée par deux garçons dans le vent, Marc Briant-Terlet et Kim Mazzilli, lassés de ne trouver aucun produit de soin…

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This