Oubliez les Indiens à plumes, les perroquets et les clichés sur la forêt vierge ! La Maison européenne de la photographie (MEP) présente Amazônia, un travail du photographe italien Tommaso Protti sur “la vraie Amazonie”, où il vient de passer sept mois, de janvier à juillet 2019.

Le résultat, c’est un portrait sans préjugés et sans concessions de l’Amazonie brésilienne contemporaine, parsemée de centres urbains où vivent quatre millions d’habitants en proie à des crises sociales et humanitaires qui se superposent.

Déforestation, trafic de drogue, commerce illégal du bois, prostitution, alcoolisme, violence, pauvreté, etc. Le photo-reporter donne à voir ‑ et à regarder en face ‑ tous les maux de cette région fragile dans sa réalité la plus nue.

« Je souhaitais illustrer les transformations sociales en dénonçant le massacre et la destruction qui se déroulent actuellement dans la région », explique le photographe basé à São Paulo.

« Ces différentes formes de violence sont les conséquences de changements au niveau du marché international et celles d’une augmentation exponentielle de la consommation à l’échelle mondiale, de la cocaïne à la viande de bœuf. »

Un document coup de poing à ne pas rater, exposé parallèlement aux phénoménales images d’Ursula Schulz-Dornburg, également à la MEP, dont le Marais Mood vous parlera prochainement.

Amazônia, par Tommaso Protti (lauréat du 10e Prix Carmignac du photojournalisme)
Maison européenne de la photographie (MEP)
5-7, rue de Fourcy, 75004 Paris
Jusqu’au 16 février 2020.

Territoire indigène de Kayapó, Pará. Des enfants Kayapó jouent derrière une chute d’eau dans le village Kuben-Kran Ken. Le territoire Kayapó est la plus grande zone protégée tropicale au monde, plus de 3,2 millions hectares de forêts et de broussailles abritant de nombreuses espèces menacées. Il constitue une barrière majeure à la déforestation qui progresse depuis le sud.

Pau d’Arco, Pará. Un paysan sans terre dresse un panneau revendiquant l’occupation de la ferme de Santa Lúcia, théâtre d’un véritable massacre en mai 2017 : dix activistes y ont été abattus par la police Dans l’Amazonie brésilienne, il est courant que des propriétaires terriens paient des policiers hors service pour des exécutions extrajudiciaires ou des expulsions de paysans. Aujourd’hui, la ferme est occupée par 197 familles de la LCP.

Jenipapo dos Vieiras, Maranhão, 2019. Paulo Paulino (25 ans), dit Lobo Mau (“méchant loup”), membre de la garde forestière Guajajara, a été tué lors d’une embuscade dans la réserve indigène d’Araribóia, dans l’État du Maranhão. L’économie de plusieurs villes de la région repose essentiellement sur le bois de contrebande, et les scieries illégales fournissent des emplois à des travailleurs pauvres et non qualifiés. Les militants confrontés aux intérêts de l’exploitation forestière sont régulièrement harcelés, menacés et même assassinés.

Texte : Axel G. – Instagram
Photos : © Tommaso Protti for Fondation Carmignac

11.12.19

DES MUSÉES, IL Y EN A PLEIN ICI

Expo Cartier-Bresson : la magie du cadrage parfait

Expo Cartier-Bresson : la magie du cadrage parfait

Henri Cartier-Bresson, Hyères, France, 1932, © Fondation Henri Cartier-Bresson/Magnum PhotosCertaines photos d’Henri Cartier-Bresson, très nombreuses, sont des chefs-d’œuvre. D’autres sont seulement géniales. D’autres encore sont juste formidables ou très, très, très...

Expo Eugene Atget, le “grand-père de la photographie”

Expo Eugene Atget, le “grand-père de la photographie”

Impossible de ne pas être ému par les 150 sublimes clichés du vieux Paris signés Eugène Atget (1857-1927) et exposés jusqu’au 19 septembre à la fondation Henri Cartier-Bresson, rue des Archives. Une chose est sûre: il ne faut rater à aucun prix cet accrochage bouleversant sobrement…

Réouverture du Musée Carnavalet

Réouverture du Musée Carnavalet

Le musée Carnavalet rouvre ses portes et c’est un événement. Après quatre années de fermeture pour travaux de rénovation et en raison du Covid, ce musée majeur, consacré à l’histoire de Paris et doté d’une son époustouflante collection de 625 000 œuvres et objets, accueille à nouveau…

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Top 5 des restaurants qui font voyager

Top 5 des restaurants qui font voyager

Dans le Marais, vacances ou pas, il est possible de faire le tour du monde sans bouger de chez soi. Peu nombreuse voilà vingt ans, l’offre gastronomique est maintenant abondante, avec beaucoup d’adresses de qualités aux styles variés.

400 sans-abri campent place des Vosges

400 sans-abri campent place des Vosges

En plein été, le Marais se retrouve au cœur de l’actualité nationale. Environ 400 sans-abri, dont des enfants et des mineurs non accompagnés, ont installé leurs tentes place de Vosges, sous l’égide du « Collectif Réquisitions », qui regroupe plusieurs associations dont le Droit au logement…

Le top 3 des terrasses cachées

Le top 3 des terrasses cachées

Après les nourritures de l’esprit, les nourritures terrestres ! En rouvrant ses portes après quatre années de travaux, le musée Carnavalet, dédié à l’histoire de Paris, a inauguré, côté rue des Francs-Bourgeois, un restaurant en plein air (qui prendra ses quartiers d’hiver en intérieur)…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This