On adore ce week-end consacré à chiner… Rendez-vous biannuel, la brocante du 3e, hyper fashion, propose mille et une choses à regarder, contempler, examiner sous toutes les coutures et, parfois, à acheter.

Même si l’on n’achète rien, chiner est l’occasion de se faire l’œil, aiguiser son goût, apprend à reconnaître un bel objet, un beau meuble, un joli bijou fantaisie… et un bon prix.

Aujourd’hui j’ai économisé 1045€. Je vous jure !

J’ai envisagé d’acheter deux, trois petites bricoles.  Un miroir au cadre en bois doré délicieusement rococo à 50€, cette robe vintage beige en laine à 120€, un autre grand miroir rond au cadre en plastique couleur orange vif 50€, deux petits miroirs années 70 à 15 et 20€, un prix d’ami, je le sais. Et puis cette chaise Emmanuelle à 350 €… et cette immense peau de vache à 350€.

Miroir, mon beau miroir… Finalement je n’ai rien acheté du tout. Mieux vaut parfois désirer que posséder, et être plutôt qu’avoir !

Après tout, il me reste encore samedi et dimanche pour céder à la tentation. Ou pas.

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Anaïs Costet

LES DERNIERS ÉVÈNEMENTS DANS LE MARAIS

Jouez-la comme Marie Kondo !

Vous êtes fan de Marie Kondo, la papesse du rangement et vous voulez mettre en application sa méthode qui recommande de remercier ses vêtements avant de les donner ou de les jeter ? La Giant Free Troc Party du 26 mars 2019 va vous donner l’occasion d’éprouver des «...

Bénédicte Ann, une love coach pour la Saint-Valentin (vidéo)

Passionnée par les relations homme-femme, cette psychologue s'appuie sur une solide expérience et différents outils au gré des circonstances : méthode Gestalt, programmation neuro-linguistique, psycho généalogie et psychanalyse systémique. Riche de cette culture en...

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Marie, la mascotte de la rue Barbette

En 1980, l’INSEE recensait 30 000 concierges à Paris. Quatre décennies plus tard, ils et elles ne seraient plus que 15 000... dont Marie Ladernois. Connue comme le loup blanc dans son quartier, elle assure l’intendance d’un immeuble de dix-neuf appartements depuis...

Le théâtre Dejazet ressuscite « Game of Thrones »

Une tragédie antique. Signée Cyrano de Bergerac. Mise en scène par Daniel Mesguich. Tous les ingrédients d’une expérience de « théâtre total » sont réunis ces-jours-ci au Déjazet qui présente La mort d’Argippine jusqu’au 20 avril. Magistral. Pratiquement jamais mise...

Oultma, une cabane berbère rue du Pont-aux-Choux

On se croirait dans une cabane avec vue sur la Méditerranée, chez Oultma (ma sœur, en berbère). Dans ce salon de thé paisible, ouvert à l’été 2018, on sert une tapenade de compétition dans des assiettes en terre cuite, le tout dans une décor blanc peint à la chaux....

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Pin It on Pinterest

Share This