Maison Fragile – Chez Marcel – © Dimaj Studio

Pour fêter les cent ans de sa disparition, Marcel Proust s’installe chez Maison Fragile, rue de Turenne dans le Marais, sous la forme d’un café éphémère. Jusqu’à Noël, cette petite maison d’édition de porcelaine fondée et tenue par Mary Castel nous invite à découvrir l’écrivain sous l’angle de la gourmandise.

Chez Marcel – c’est le nom de la boutique éphémère – on boit du café de chez Terres de cafés et l’on savoure des madeleines de Proust à la fleur d’oranger de “Chez Bogato” tout en se penchant sur les idées cadeaux à l’approche des fêtes.

Maison Fragile – Chez Marcel – © Dimaj Studio

Comme par exemple la collection « Chers Parisiens » en porcelaine fine de Limoges conçue avec l’artiste Jean-Michel Tixier : assiettes, tasses à café et mugs dessinés à la main.

Et aussi : un carnet du fameux questionnaire de Proust, des sacs et des pochettes en toile ainsi que d’autres objets créés par Aurélie Mathigot, Audrey Demarre, Papier Tigre, les éditions des Saints-Pères. Tous font référence à l’auteur de À la recherche du temps perdu qui a récemment fait l’objet d’une exposition au musée Carnavalet.

Boutique Maison Fragile

« Chez Marcel », Maison fragile
32 rue de Turenne, 75003
Le lundi de 10h00 à 19h00
De mardi à samedi de 10h00 à 20h00
Dimanche de 14h00 à 18h00
Tél : 06 32 46 29 10

Tasses Maison Fragile

Texte : Katia Barillot

28.11.22

ENVIE DE SHOPPING ?

Les meilleures friperies du Marais

Les meilleures friperies du Marais

En quelques années, le Marais est devenu l’épicentre parisien de vêtement de seconde main. Voici le tour d’horizon du vintage dans le Marais.

Bakerdjian dressing, la mode à l’italienne

Bakerdjian dressing, la mode à l’italienne

Le général de Gaulle a dit un jour qu’il n’avait qu’un seul rival international : Tintin, le personnage d’Hergé. Les Français, eux, n’ont qu’un seul maître en matière d’élégance : les Italiens. Voilà pourquoi, dans le Marais, à Paris, Arthur Bakerdjian se spécialise depuis 1987 dans la mode homme à l’italienne.

« Monsieur », le charme discret d’une joaillerie

« Monsieur », le charme discret d’une joaillerie

Monsieur est une femme ! Non, il ne s’agit pas d’une phrase surréaliste de Magritte mais d’une marque, Monsieur, créée par une femme, Nadia Azoug. Cette ancienne sociologue au physique de tanagra a accompli son rêve : s’imposer dans le monde de la petite joaillerie sans être joaillière ni lapidaire ni gemmologue.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Exposition Yin Xin, du clair-obscur à l’ambiguïté

Exposition Yin Xin, du clair-obscur à l’ambiguïté

Depuis la Chine lointaine où il est né, au fin fond du désert de Gobi –qui est aussi la terre des Ouïghours jusqu’aux plus importantes galeries d’art parisiennes et le Marais, la trajectoire du peintre Yin Xin est unique, exceptionnelle, sans équivalent.

Adolfo Kaminsky, l’as des faussaires est mort à 97 ans

Adolfo Kaminsky, l’as des faussaires est mort à 97 ans

Discret, d’une élévation d’âme rare et un tantinet rêveur, Adolfo Kaminsky, s’est éteint à Paris à l’âge de 97 ans, le 9 janvier. Photographe, résistant et faussaire de génie, ce natif de Buenos Aires, où il était né en 1925, s’engage dans la Résistance à l’âge de 17 ans.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !