Pourquoi jeter des vêtements quand on peut les repriser ?

A cette question simple, d’apparence anodine, Isabelle Cabrita, ex-designeuse et « archi » d’intérieur, répond par des travaux pratiques qui « font sens ».

Vendredi 28 février de 15h à 18h, chez Homecore, une marque de mode masculine située rue du Temple, elle organise un atelier de réparation de pièces trouées, tachées ou élimées. Sa technique, promue par son association Good Gang Paris et « dédiée aux réparations visibles sur vêtements » est plus « fashion » qu’on ne l’imagine.

En remettant au goût du jour d’anciennes pratiques, cette femme espiègle et expérimentée nous apprend à réduire l’impact de l’industrie textile sur l’environnement. Une démarche dans l’air du temps.

Deuxième industrie la plus polluante du monde après l’automobile, la mode est en effet en surchauffe, avec un coût environnemental et humain très lourd. Entre 1996 et 2012 la consommation de vêtements a augmenté de 40% (source : Parlement européen).

Rien qu’en 2014, plus de 100 milliards de vêtements ont été achetés (source Greenpeace).

Moment de partage mais aussi de réflexion, les ateliers du Good Gand Paris apprennent à « up-cycler », c’est-à-dire recycler vers le haut, tee-shirts, pulls et autres pièces de notre garde-robe.

Premier miracle, des vieilles fringues qui semblaient promises au rebut retrouvent soudain un cachet, un style, une âme.

Révélation supplémentaire, l’expérimentation textile nous apprend que recoudre un bouton peut métamorphoser un habit.

Pour encourager les participants à s’engager de manière créative et récréative, Good gang Paris et Homecore offriront à chacun d’entre eux un kit cadeau pour repriser, en partenariat avec deux entreprises françaises : Bohin pour les aiguilles et pour le fil les Laines Saint-Pierre (entreprise du patrimoine vivant).

GOOD GANG PARIS chez Homecore
41 Rue du Temple, 75004 Paris
Lundi 14h à 19h

Mardi à samedi 11h à 19h30
Dimanche 14h à 19h

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Isabelle Cabrita

 

26.02.20

L’ACTU, C’EST PAR ICI

Où se faire vacciner dans le Marais ?

Où se faire vacciner dans le Marais ?

Le Covid a modifié la physionomie des villes françaises. Et le Marais n’échappe pas à la règle. Partout, de République à Saint-Paul, des barnums en toile blanche, rouge ou noir jalonnent désormais le paysage urbain. Et, du matin au soir, les files n’arrêtent pas. Ici, on dépiste à la chaîne ! Ceci explique cela…

Marchés de Noël : féerie aux portes du Marais

Marchés de Noël : féerie aux portes du Marais

L’un se trouve sur le parvis de l’Hôtel-de-Ville, l’autre place de la Bastille. Deux des principaux marchés de Noël parisien se déploient du 3 décembre au 2 janvier, aux portes du Marais. Ouverts tous les jours de 11 h à 21 h, ils resteront en place jusqu’au lendemain du Nouvel An.

Dure, dure, la vie de (propriétaire de) chien

Dure, dure, la vie de (propriétaire de) chien

Nul besoin de posséder un chien ni même de s’intéresser à l’espèce canine – au Marais Mood, à vrai dire, nous sommes plutôt chats – pour compatir aux difficultés des propriétaires de chiens à Paris. Ceux-ci souhaitent légitimement offrir la meilleure vie possible à leur animal de compagnie.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Notre-Dame 3 ans après

Notre-Dame 3 ans après

Nous recevons dans Mood(ern) Romain Gubert, grand reporter au journal Le Point et auteur de « La nuit de Notre-Dame : Par ceux qui l’ont sauvée » un livre écrit à partir des nombreux témoignages de la Brigade de Sapeurs-pompiers de Paris recueilli très vite après l’incendie. Il va nous parler presque 3 ans après ce terrible incendie…

Cinéma Luminor : programme jusqu’au mardi 25 janvier

Cinéma Luminor : programme jusqu’au mardi 25 janvier

Le Luminor Hôtel de ville est unique en son genre, puisque c’est le seul cinéma du Marais. Fondé en 1912, c’est l’un des premiers cinémas muets de Paris, apprécié pour ses 700 places et son balcon. En 1960, après avoir été fermé durant la Seconde Guerre mondiale, Il rouvre ses portes…

Est-ce toujours la fête dans le Marais ?

Est-ce toujours la fête dans le Marais ?

Paris n’est plus une fête, la capitale ne danse plus, la ville lumière est comme engourdie, elle est devenue un fantôme sinistre après 22 heures. Seules quelques rares poches de résistance légales hors confinement, illégales lorsqu’un nouveau variant surgit maintiennent la nuit parisienne.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This