Quand Simon Porte Jacquemus, l’enfant chéri de la mode à gueule d’ange, se penche sur le printemps/été 2018, c’est pour apporter un peu de Sud dans le Marais et célébrer la femme : solaire, féline et élégante, avec qui l’on partirait volontiers au Mexique, à Nice, Capri ou dans les Caraïbes.

Le prodige Marseillais, issu d’un milieu paysan, arrivé à Paris le bac en poche sans le sou et sans contacts, impose plus que jamais son style inspiré non plus des grévistes (automne/hiver 2011) mais plutôt d’Isabelle Adjani version « L’été meurtrier » ou de sa propre mère, la plus belle femme de Mallemort, le village de son enfance.

C’est cette mère disparue accidentellement à l’aube de ses dix-huit ans qui hante le défilé du styliste.

Cette mode empreinte d’images d‘Epinal, pas révolutionnaire certes mais sensible, est sophistiquée et sublimante.

Alors en ce premier jour de la fashion week on a presque tout aimé du show de ce Saint Laurent 2.0 mis en scène par Alexandre de Betak.

Les mini-robes en pagne à franges ou en filet de pêche, les jupes taillées dans des vestes et les bodies sculptants façonnés sur son modèle-maison, la martiniquais Marie-Rose, les accessoires qui jouent aussi les vedettes tels les sombreros oversize, les sacs de poupées très mimi, la beauté multiple des mannequins…

La presse internationale adore son style sexy effortless.

Quant aux  happy fews ils étaient nombreux à se presser autour de la star montante : les actrices Fanny Ardant, Sandrine Kimberlain, la photographe Dominique Isserman, Sarah Andelman de Colette, Jenke Ahmed Tailly le styliste de Beyoncé, Solange et Iman Bowie, la productrice Melle Agnes, le grand couturier Pierre Cardin, la blogueuse Caroline de Maigret, Leatitia Halliday etc…

En 2014, la petite entreprise de Jacquemus affichait cinq millions d’euros de chiffre d’affaires, il y a fort a parier que cette nouvelle collection aussi fera mouche.

Texte, photos et vidéos : ©Katia Barillot
Montage vidéo : ©Anaïs Costet

LES DERNIERS ARTICLES ÉVÈNEMENTS

La brocante revient rue de Bretagne du 17 au 19 mai

Abracadabra, revoici la brocante ! Comme deux fois l’an, au printemps et à l’automne, la brocante de la rue de Bretagne revient pour trois jours dans le Marais ce vendredi 17 mai, dès l’aube et jusqu’à dimanche 19 mai, en fin d’après-midi. Comme d’habitude, meubles,...

Kim Kardashian en virée dans le Marais

Si vous n’étiez pas en train de faire du shopping chez Nice Piece, tout en haut de la rue Charlot, le 6 mars dernier... c’est dommage pour vous ! Car cela veut dire que vous avez raté Kim Kardashian en personne. C'est en effet là, dans cette boutique vintage pointue,...

LES DERNIERS ARTICLES MODE

Eric Garandeau déroule son Tapis rouge dans le Marais

Auteur d’un premier roman désopilant, Tapis Rouge (Albin Michel), qui est un croisement entre OSS 117 et L’homme de Rio, qui aurait pour cadre le Festival de Cannes et l’Asie centrale, le très créatif Eric Garandeau n’est pas seulement un écrivain prometteur. A la...

Alunissage réussi à la galerie David Guiraud

Le 50e anniversaire du premier pas de l’homme sur la lune, le 21 juillet 1969, méritait bien une expo. Celle de la galerie David Guiraud, entièrement composée d’images originales, vaut le détour. Les tirages Kodak d’époque, estampillés Nasa, retracent en effet les...

Ai’s Bento, la Chine en toute simplicité

On oublie parfois que le plus ancien quartier chinois de Paris se trouve non pas dans le 13e arrondissement, derrière la Place d’Italie, mais bien dans le Marais. Dès 1906, des commerçants de la région de Wenzhou s’installent dans les rues au Maire, du Temple et des...

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Eric Garandeau déroule son Tapis rouge dans le Marais

Auteur d’un premier roman désopilant, Tapis Rouge (Albin Michel), qui est un croisement entre OSS 117 et L’homme de Rio, qui aurait pour cadre le Festival de Cannes et l’Asie centrale, le très créatif Eric Garandeau n’est pas seulement un écrivain prometteur. A la...

Alunissage réussi à la galerie David Guiraud

Le 50e anniversaire du premier pas de l’homme sur la lune, le 21 juillet 1969, méritait bien une expo. Celle de la galerie David Guiraud, entièrement composée d’images originales, vaut le détour. Les tirages Kodak d’époque, estampillés Nasa, retracent en effet les...

Ai’s Bento, la Chine en toute simplicité

On oublie parfois que le plus ancien quartier chinois de Paris se trouve non pas dans le 13e arrondissement, derrière la Place d’Italie, mais bien dans le Marais. Dès 1906, des commerçants de la région de Wenzhou s’installent dans les rues au Maire, du Temple et des...

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Pin It on Pinterest

Share This