Quand Simon Porte Jacquemus, l’enfant chéri de la mode à gueule d’ange, se penche sur le printemps/été 2018, c’est pour apporter un peu de Sud dans le Marais et célébrer la femme : solaire, féline et élégante, avec qui l’on partirait volontiers au Mexique, à Nice, Capri ou dans les Caraïbes.

Le prodige Marseillais, issu d’un milieu paysan, arrivé à Paris le bac en poche sans le sou et sans contacts, impose plus que jamais son style inspiré non plus des grévistes (automne/hiver 2011) mais plutôt d’Isabelle Adjani version « L’été meurtrier » ou de sa propre mère, la plus belle femme de Mallemort, le village de son enfance.

C’est cette mère disparue accidentellement à l’aube de ses dix-huit ans qui hante le défilé du styliste.

Cette mode empreinte d’images d‘Epinal, pas révolutionnaire certes mais sensible, est sophistiquée et sublimante.

Alors en ce premier jour de la fashion week on a presque tout aimé du show de ce Saint Laurent 2.0 mis en scène par Alexandre de Betak.

Les mini-robes en pagne à franges ou en filet de pêche, les jupes taillées dans des vestes et les bodies sculptants façonnés sur son modèle-maison, la martiniquais Marie-Rose, les accessoires qui jouent aussi les vedettes tels les sombreros oversize, les sacs de poupées très mimi, la beauté multiple des mannequins…

La presse internationale adore son style sexy effortless.

Quant aux  happy fews ils étaient nombreux à se presser autour de la star montante : les actrices Fanny Ardant, Sandrine Kimberlain, la photographe Dominique Isserman, Sarah Andelman de Colette, Jenke Ahmed Tailly le styliste de Beyoncé, Solange et Iman Bowie, la productrice Melle Agnes, le grand couturier Pierre Cardin, la blogueuse Caroline de Maigret, Leatitia Halliday etc…

En 2014, la petite entreprise de Jacquemus affichait cinq millions d’euros de chiffre d’affaires, il y a fort a parier que cette nouvelle collection aussi fera mouche.

Texte, photos et vidéos : ©Katia Barillot
Montage vidéo : ©Anaïs Costet

LES DERNIERS ARTICLES ÉVÈNEMENTS

Des masques en veux-tu en voilà

Des masques en veux-tu en voilà

En période de déconfinement nous voilà soumis, à juste titre, au port du masque et puisqu’il est dit que cet objet sera indispensable pour aller à la rencontre de nos congénères, nous sommes partis à la recherche du bon masque ! Car si pour certains ce...

Le blues du confinement expliqué par un coach

Le blues du confinement expliqué par un coach

Marie Charlotte Lanta est coach, formatrice, auteure de livres qui font du bien et journaliste. Comment avez-vous vécu cette quarantaine ? J’ai d’abord accueilli avec sérénité la quarantaine imposée par le Covid 19. Parce qu’elle me rappelait un autre « confinement »...

Coronavirus : les maires se mobilisent

Coronavirus : les maires se mobilisent

Malgré le confinement, les deux maires du Marais, Pierre Aidenbaum (IIIe) et Ariel Weil (IVe), restent actifs. Avec leurs équipes, ils gèrent les affaires courantes lors de réunions virtuelles sur smartphones. L’hyperactif maire du IVe passe aussi beaucoup de temps...

LES DERNIERS ARTICLES MODE

Champop une galerie pleine de peps

Champop une galerie pleine de peps

Dans le Haut-Marais est installée Champop Galerie, un lieu inspiré d’un loft new-yorkais qui se consacre à l’art contemporain et plus particulièrement aux artistes Pop Art et Street Art. Ici la programmation est axée autour des stars du marché de l’art comme Andy...

Senteurs de fée, c’est magique

Senteurs de fée, c’est magique

Si l’on ne craignait pas le malentendu on affirmerait sans ambages que Katia Bielli est une sorcière. Mais comme nous savons à quel point ce mot discrédite les femmes puissantes et fait peur aux hommes comme aux enfants, nous diront que c’est une bonne fée. Véritable...

Quarante galeries en effervescence

Quarante galeries en effervescence

L’art, sous toutes ses formes, s’est confirmé comme une véritable médecine douce durant la période du confinement. Plus encore que d’habitude il a soigné le moral de milliards de terriens. Aussi est-il difficile d’ignorer que cette crise sanitaire a réveillé en nous...

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Champop une galerie pleine de peps

Champop une galerie pleine de peps

Dans le Haut-Marais est installée Champop Galerie, un lieu inspiré d’un loft new-yorkais qui se consacre à l’art contemporain et plus particulièrement aux artistes Pop Art et Street Art. Ici la programmation est axée autour des stars du marché de l’art comme Andy...

Senteurs de fée, c’est magique

Senteurs de fée, c’est magique

Si l’on ne craignait pas le malentendu on affirmerait sans ambages que Katia Bielli est une sorcière. Mais comme nous savons à quel point ce mot discrédite les femmes puissantes et fait peur aux hommes comme aux enfants, nous diront que c’est une bonne fée. Véritable...

Quarante galeries en effervescence

Quarante galeries en effervescence

L’art, sous toutes ses formes, s’est confirmé comme une véritable médecine douce durant la période du confinement. Plus encore que d’habitude il a soigné le moral de milliards de terriens. Aussi est-il difficile d’ignorer que cette crise sanitaire a réveillé en nous...

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

fr_FRFR
en_USEN fr_FRFR

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This