Pour certains, la mer – el mar en espagnol – évoque les vacances. Mais pour le Chilien Enrique Ramirez, qui lui consacre son travail, elle symbolise le ressac, la répétition, la résilience du monde, la résistance de ses habitants.

La mer c’est chacun de nous et tous ceux qui abandonnent et que l’on abandonne.

Certaines œuvres de Ramirez ont été présentées au MoMA de New York, au Pérez Art Museum à Miami ou encore au Musée National de l’Histoire de l’Immigration à Paris. Voici que l’artiste chilien, qui vit entre Santiago et Bruxelles, fait escale dans le Marais à la galerie Michel Rein.

Des vidéos, des installations, des sculptures avec, souvent, un arrière fond politique. Ses canots renversés parlent à l’Amérique latine : ils composent une voile renversée, au sein du continent Américain.

Sa série vidéo, filmée a l’aide de drones, montre différents points de vue de l’océan Atlantique au large de Ouessant. Des images à priori poétiques, paisibles et transparentes mais dont la tranquillité suscite un effroi glacial. Celui sans doute ressenti par les victimes de la dictature argentine – voisine du Chili du général Pinochet – qui pratiquait l’assassinat en jetant les opposants politiques dans l’océan depuis des hélicoptères.

Près de nous, la mer raconte l’immigré, le déplacé, l’exilé qui compose avec la complainte silencieuse de la terre quand elle rencontre la mer. L’expo s’appelle Mar mAr maR et nous murmure quelque chose.

Galerie Michel Rein
42, rue de Turenne, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 11h à 19h
Tel : 06 60 40 29 81 ou 06 60 63 26 20
Jusqu’au 29 octobre 2019

Enrique Ramírez, Mar mAr maR, Michel Rein, Paris, ©Florian Kleinefenn

Archéologie n°1 d’une voile, 2017
patrons de voile, cadre bois, verre
114,5 x 224,5 x 4 cm
oeuvre unique
RAMI17145

Texte : Katia Barillot – Instagram
Photos : ©Florian Kleinefenn

11.10.19

LES DERNIÈRES EXPOS À NE PAS MANQUER

Cauchetier, l’œil de la Nouvelle Vague

Cauchetier, l’œil de la Nouvelle Vague

La Galerie de l’instant célèbre les 100 ans de Raymond Cauchetier, photographe méconnu, prolifique et pourtant incontournable de la nouvelle vague, dont la vie ressemble à un film mettant en scène un drôle de zèbre devenant photographe par hasard, après la Libération.

François Rastoll entre lune froide et flou

François Rastoll entre lune froide et flou

Montrer le brut, le primitif, l’instinct qui habitent la nature, c’est ce qu’a voulu nous donner à voir François Rastoll avec son exposition « PRÉDATEUЯ ». Poussé par la soif inextinguible des autodidactes, Rastoll chemine depuis vingt-six ans comme peintre puis photographe.

Arles à Paris, c’est aussi dans le Marais

Arles à Paris, c’est aussi dans le Marais

Privées, en raison du Covid-19, de l’une des principales manifestations d’art contemporain du secteur de la photographie (les Rencontres d’Arles) onze galeries parisiennes ont décidé de célébrer le 8e art dans leurs murs.

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Arnaud Beltrame : une polémique inutile, née dans le Marais

Arnaud Beltrame : une polémique inutile, née dans le Marais

Alors que la mairie de Paris a choisi de baptiser du nom d’Arnaud Beltrame l’ancienne caserne de gendarmerie des Minimes, sise rue des Minimes, à deux pas de la place des Vosges, la twittosphère, les radios périphériques et les chaînes d’info continue se sont emballées pour pas grand-chose.

Horace : Où est le mâle ?!

Horace : Où est le mâle ?!

Horace, c’est l’unique boutique parisienne où trouver tous les “Essentiels de soins pour mecs”. C’est ainsi que se définit Horace, marque de cosmétiques pour homme fondée par deux garçons dans le vent, Marc Briant-Terlet et Kim Mazzilli, lassés de ne trouver aucun produit de soin…

Maison et Objet : tendances 2021 (podcast)

Maison et Objet : tendances 2021 (podcast)

Ce n’est pas parce qu’en septembre 2020 Maison & Objet n’a pas eu lieu, à cause de la Covid-19, que l’on ne sait rien des tendances à venir. Sandrine Maggiani la spécialiste des tendances a fait le tour de la version digitale de l’un des plus importants salons consacrés à l’art de vivre et nous livre son analyse.

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This