Après le déconfinement nous sommes allés à la rencontre de quelques propriétaires de tables du Marais. Il faut dire qu’après soixante-dix jours à expérimenter la vie sans cafés, bistrots et restaurants, l’existence nous semblait un peu terne.

Nous avons trouvé deux restaurateurs, l’un propriétaire du Café Philippe, et Christophe, patron de l’Assagio, prêts à se battre pour remettre sur pieds leur affaire.

De plus ce dernier nous raconte son engagement pendant la crise du Covid.

En effet, avec sa fille Mathilde il a préparé bénévolement pas moins de cinq cent repas pour le Secours Populaire et les Restos du Coeur.

©Café Philippe

Texte : Katia Barillot

02.06.20

Chez « Joa », y’a d’la joie

Chez « Joa », y’a d’la joie

Pour une reconversion, c’est vraiment réussi ! Naguère responsable digitale dans une agence de com dédié à la food, à Paris, Anne-Charlotte Reboulot est passée de l’autre côté du miroir en janvier dernier pour ouvrir « Joa », une cantine healthy du boulevard des Filles du Calvaire, à la frontière du Marais.

Une petite portion de « Parcelles »

Une petite portion de « Parcelles »

Pour un restaurant situé dans le Marais, le nom est bien choisi : « Parcelles ». Il évoque bien sûr ces parcelles de vignobles mais aussi, peut-être, des parcelles de Marais, entre la rue Beaubourg et celle du Temple. Sachant que l’établissement se trouve rue Chapon (un chapon est…

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Contrairement à la célèbre goélette fantôme du même nom (retrouvée au large des Açores en 1872, avec sa cargaison mais sans son équipage), le Mary Céleste est toujours habité. Loin d’être abandonné, ce bar à cocktails ne désemplit pas, probablement grâce au savant dosage…

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Les inquiétants pigeons d’Adel Abdessemed

Les inquiétants pigeons d’Adel Abdessemed

Les installations d’Adel Abdessemed laissent rarement indifférents. Celle que cette star controversée de l’art contemporain, vient de poser à Paris, dans le Marais, n’échappe pas à la règle. Ses pigeons voyageurs géants, qui sont en réalité des pigeons destructeurs, viennent de se poser…

Jazz : ça swingue au « 38 Riv »

Jazz : ça swingue au « 38 Riv »

Peu avant 20h30, une file de mélomanes patiente sur le trottoir, devant le 38 Riv’ situé comme son nom l’indique au 38, rue de Rivoli. Entre Saint-Paul et Hôtel-de-Ville, voici donc l’entrée du seul club de jazz du Marais – et l’un des rares à Paris – avec son auvent noir, ses trois caves voûtées…

« Trains », pour les grands enfants

« Trains », pour les grands enfants

Accrochés les unes aux autres comme les wagons d’un train couchettes, les six lettres de l’enseigne annoncent clairement les choses. Ici, il est question de « T-r-a-i-n-s » et rien d’autre. Plus exactement : des trains électriques miniatures, un loisir enfantin qui fleure bon la nostalgie.

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This