Timide, discret, doux, un tantinet rêveur, Adolfo Kaminsky, 93 ans, ne ressemble peut-être pas à un héros de cinéma. Mais c’est sans doute parce que lui est un vrai héros de la vraie vie. En chair et en os. Et fait de principes solidement ancrés.

Engagé dans la Résistance à l’âge de 17 ans, il devient expert dans la réalisation de faux papiers à Paris grâce à ses connaissances en chimie acquises lorsqu’il était apprenti teinturier en Normandie.
Kaminsky sait notamment effacer l’encre rouge utilisée par l’administration de Vichy pour tamponner le mot « JUIF » sur les documents des israélites. Un travail harassant : « Le calcul est simple. En une heure je fabrique trente faux papiers. Si je dors une heure, trente personnes mourront… », raconte-t-il dans Une vie de faussaire (Calmann-Lévy), le livre publié par sa fille Sarah Kaminsky en 2009.

Juif d’origine argentine, un temps interné à Drancy, il sauve des milliers de vie jusqu’à la Libération. Durant les trois décennies suivantes, cet homme aux profondes convictions humanistes met son savoir-faire au service d’autres causes : le soutien au FLN, les luttes révolutionnaires d’Amérique du Sud, les guerres de décolonisation d’Afrique, l’opposition aux dictateurs d’Espagne, du Portugal, de Grèce.
Parallèlement, l’exceptionnel faussaire bâtit –toujours dans la discrétion totale– une belle œuvre photographique, aux cadrages aussi précis que ses faux documents.

Le Musée d’art et d’histoire du judaïsme (MahJ) lui rend hommage dans l’auditorium du musée. On y découvre ses délicats portraits et scènes de vie en clair-obscur : des amoureux, des travailleurs, des prostituées, des brocanteurs, des bouquinistes, à Paris, Saint-Ouen, Marseille ou dans le Sud algérien. On pense à Brassaï et Doisneau.

Allez voir cette expo, ne serait-ce que pour mieux connaître l’exceptionnel destin de l’as des as des faux papiers !

Le libraire, Adolfo Kaminsky

Paris la nuit, amoureux sur un banc, Adolfo Kaminsky

Adolfo Kaminsky. Faussaire et photographe
Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme
Hôtel de Saint-Aignan
171, rue du Temple, 75003 Paris
Tel : 01 53 01 86 60

Jusqu’au 8 décembre 2019

 

Texte : Katia Barillot

03.06.19

LES DERNIÈRES ACTUS MUSÉES

Carnavalet rouvrira au printemps

Carnavalet rouvrira au printemps

Après trois ans de travaux, le musée Carnavalet va bientôt rouvrir. La date n’est pas encore fixée avec précision mais ce n’est qu’une question de semaines. Composé de plusieurs palais anciens construits pour certains au XVIe siècle, l’établissement sis rue des...

À la Maison de la Photographie : le Moyen-Orient sublimé

À la Maison de la Photographie : le Moyen-Orient sublimé

Il est encore temps d’apprécier la première grande rétrospective d’Ursula Schulz-Dornburg à la MEP, ou Maison Européenne de la Photographie, jusqu’au 16 février : 250 images rares, d’une troublante « immobilité » et au final remarquables, qui sont exposées sous le...

L’Amazonie comme vous ne l’avez jamais vue

L’Amazonie comme vous ne l’avez jamais vue

Oubliez les Indiens à plumes, les perroquets et les clichés sur la forêt vierge ! La Maison européenne de la photographie (MEP) présente Amazônia, un travail du photographe italien Tommaso Protti sur "la vraie Amazonie", où il vient de passer sept mois, de janvier à...

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Champop une galerie pleine de peps

Champop une galerie pleine de peps

Dans le Haut-Marais est installée Champop Galerie, un lieu inspiré d’un loft new-yorkais qui se consacre à l’art contemporain et plus particulièrement aux artistes Pop Art et Street Art. Ici la programmation est axée autour des stars du marché de l’art comme Andy...

Senteurs de fée, c’est magique

Senteurs de fée, c’est magique

Si l’on ne craignait pas le malentendu on affirmerait sans ambages que Katia Bielli est une sorcière. Mais comme nous savons à quel point ce mot discrédite les femmes puissantes et fait peur aux hommes comme aux enfants, nous diront que c’est une bonne fée. Véritable...

Quarante galeries en effervescence

Quarante galeries en effervescence

L’art, sous toutes ses formes, s’est confirmé comme une véritable médecine douce durant la période du confinement. Plus encore que d’habitude il a soigné le moral de milliards de terriens. Aussi est-il difficile d’ignorer que cette crise sanitaire a réveillé en nous...

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

fr_FRFR
en_USEN fr_FRFR

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This