Peut-on être à la fois artiste et collectionneur d’art ? Oui, si l’on en juge par la trajectoire de François Rastoll, peintre abstrait, photographe passionné par les paysages et les tirages argentiques et éditeur d’un magazine arty mais aussi galériste aux choix éclectiques. Sa petite galerie, rue Sainte-Anastase (tout près du musée Picasso) présente actuellement l’œuvre de la photographe Diane Chesnel.

Sa série Invitation aux Voyages (jusqu’au 30 mars) consiste en une succession de photos retravaillées comme des aquarelles « texturisées » par des ajouts de matières. Ses clichés de paysages immobiles nous plongent dans un univers grave, mélancolique, émouvant. « C’est la troisième fois que j’accueille Diane Chesnel, se félicite François Rastoll. Lorsque je l’ai connue à l’occasion d’une exposition commune, à la Défense en 2014, je l’ai immédiatement repérée. »

Amoureux du talent des autres, Rastoll, tatoué comme un biker, collectionne des œuvres d’art depuis l’enfance, qu’il s’agisse d’anciennes pièces de céramique de la Vallée de l’Indus, d’art asiatique ou de photographies argentiques. Son œil exercé et sa curiosité insatiable permettent à ce découvreur d’artistes de mettre le pied à l’étrier des photographes ou céramistes prometteurs.

Cerise sur le gâteau, ce collectionneur à l’allure rock n’roll possède une vraie conscience féministe. Il veille à exposer, à parité, le travail d’artistes femmes, encore trop faiblement représentées dans les galeries contemporaines. Comme le rappelaient des militantes new-yorkaises voilà trente ans, « au Metropolitan Museum, moins de 5% des artistes de la section Art moderne sont des femmes, mais 85% des nus sont féminins ».

Forte de cet état d’esprit, la galerie Rastoll est une adresse idéale pour les collectionneurs débutants. Sa clientèle de primo-accédants en art ne s’y trompe pas.

Le voyageur, Diane Chesnel

Invitation aux voyages, Diane Chesnel

Diane Chesnel
Galerie Rastoll

16 Rue Sainte-Anastase, Paris, 75003 Paris
Du mardi au samedi de 13h à 19h
Tél. : 09 83 23 28 01

 

Texte : Katia Barillot
Photos : ©Galerie Rastoll

21.01.19

LES DERNIÈRES EXPOS À NE PAS MANQUER

Dans l’esprit des grands maitres cubistes

Touche-à-tout venu de l’univers du design et de la publicité, le tandem Gezo Marques & José Aparicio Gonçalves montre son talent à la jeune galerie l'Œil bleu dont l’accrochage "L'eau qui coule en nous" constitue l’exposition inaugurale. Basés à Lisbonne où ils...

Nelson Makamo, un certain regard sur l’enfance

Connaissez-vous Nelson Makamo ? Dans le cas contraire, cette lacune peut facilement être comblée. Une galerie maraisienne expose ce Sud-africain qui a fait la une de Time Magazine. Après l’hebdomadaire américain et aussi après l'animatrice-productrice Oprah Winfrey...

The Fibery galerie : quatre femmes et une exposition

On ne regardera plus jamais les cotons tiges de la même façon. Avec cet accessoire de toilette pour le moins anodin, Cynthia Bridé compose en effet de subtiles sculptures et des tableaux en relief pareils à des coraux laiteux. Cette artiste est l'une des quatre...

EN CE MOMENT SUR LE MARAIS MOOD

Dans l’esprit des grands maitres cubistes

Touche-à-tout venu de l’univers du design et de la publicité, le tandem Gezo Marques & José Aparicio Gonçalves montre son talent à la jeune galerie l'Œil bleu dont l’accrochage "L'eau qui coule en nous" constitue l’exposition inaugurale. Basés à Lisbonne où ils...

La place fantôme

Tout le monde connaît la place des Vosges, ses galeries, son square. Mais qui connaît – toujours dans le Marais – la place de France ? Voulue elle aussi par Henri IV, demeurée inachevée après la mort de ce dernier, elle a pourtant laissé son empreinte dans notre...

Fascinantes Parisiennes (podcast)

Dans le monde entier, les Parisiennes incarnent le chic, l’élégance et la sophistication naturelle. Loin d’être figées dans les clichés, elles évoluent avec l’air du temps et semble-t-il gardent leur pouvoir de fascination et d’influence. En un mot comme en cent :...

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Pin It on Pinterest

Share This