Déco : Bistrot parisien entièrement rénové avec son parquet en bois foncé et son mobilier assorti.
Ici le style bistrot est revisité par des murs de papiers peints aux touches turquoise, comme le comptoir, qui pimpent la déco et lui donne des airs d’atelier.
Tandis que la terrasse chauffée permet de prendre un bain de lumière.

Ambiance : Calme, reposante, idéale pour des lendemains de soirée.

Cuisine : On ne peut plus classique ! Les samedis et dimanche, c’est brunch à volonté. Vous avez à disposition un buffet froid et chaud de plaisirs sucrés et salés, boissons chaudes et froides, pain frais, le tout accompagné d’un plat au choix : œufs brouillés au saumon, tartine de chèvre pomme et miel, œufs Bénédicte au bacon, tartare de bœuf parmesan et pesto.

Aux fourneaux : José et Peter qui vient de New York

La commande : Par conscience professionnelle (et par gourmandise aussi) nous avons tout testé : pommes de terre sautées, comté, chèvre, croissant, carrot cake, moelleux au chocolat, thé, jus frais. Le tout accompagné d’un tartare de bœuf au pesto et copeaux de parmesan.

Est-ce bon ? Oui, tout est bon. Et vous avez un choix tellement conséquent que ça en donne le tournis : croissants, crêpes, pommes de terre, fromage, fromage blanc, granola, miel… un conseil : faites de petites portions, quitte à faire de nombreux allers-retours.

Quelle table ? La plus stratégique : près du comptoir pour être au plus proche du saint-Graal, le buffet. Mais après tout peu importe la table, du moment qu’on ait la gourmandise.
Sachez que deux services sont assurés : l’un à 11h30 puis un second à 13h30.

Les clients : commerçants du quartier le samedi. Tandis que le dimanche ce sont touristes en balade : français, anglais, trentenaires réveillés tard. Le bistrot est un véritable lieu de gourmandise et de débriefing de soirée peut-être un peu arrosée.

Et l’addition dans tout ça ? Le clou du spectacle. Un plat mais surtout un buffet chaud-froid à volonté, boissons à volonté, le tout pour… 25 €. A ce prix là, on peut dire que c’est une bonne affaire !

Pourquoi on aime ? C’est simple, c’est bon, avec de petites “extravagances” (saumon gravlax, tartare au pesto…). Amateurs de bon brunchs à volonté, courez-y !

Aucun défaut ? On regrette que le chocolat chaud ne soit pas maison. Attention le restaurant n’accepte pas les groupes de plus de dix personnes.

On y retournerait ? Sans hésiter.

Ma petite reco : osez du fromage avec la confiture de fraises. Vous n’en reviendrez pas.

Manfred
1 rue Réaumur, 75003 Paris.
Du lundi au dimanche, de 7h à 2h. Brunchs samedi et dimanche de 11h30 à 16h.
Tel. pour réserver (chaudement recommandé) : 01 42 78 99 40
Métro Ligne 3/11 Temple ou Arts et Métiers. Bus arrêt Mairie du 3ème.

 

Texte : Toni Lagorio
Photos : ©Anaïs Costet

Chez « Joa », y’a d’la joie

Chez « Joa », y’a d’la joie

Pour une reconversion, c’est vraiment réussi ! Naguère responsable digitale dans une agence de com dédié à la food, à Paris, Anne-Charlotte Reboulot est passée de l’autre côté du miroir en janvier dernier pour ouvrir « Joa », une cantine healthy du boulevard des Filles du Calvaire, à la frontière du Marais.

Une petite portion de « Parcelles »

Une petite portion de « Parcelles »

Pour un restaurant situé dans le Marais, le nom est bien choisi : « Parcelles ». Il évoque bien sûr ces parcelles de vignobles mais aussi, peut-être, des parcelles de Marais, entre la rue Beaubourg et celle du Temple. Sachant que l’établissement se trouve rue Chapon (un chapon est…

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Bienvenue a bord du Mary Celeste

Contrairement à la célèbre goélette fantôme du même nom (retrouvée au large des Açores en 1872, avec sa cargaison mais sans son équipage), le Mary Céleste est toujours habité. Loin d’être abandonné, ce bar à cocktails ne désemplit pas, probablement grâce au savant dosage…

EN CE MOMENT SUR
LE MARAIS MOOD

Toujours moins d’écoliers dans le Marais

Toujours moins d’écoliers dans le Marais

Le chiffre est considérable : en deux ans, Paris a perdu 11.000 écoliers en deux ans, passant de 159.110 enfants en septembre 2019 à 148.138 en 2021. Ce qui représente une baisse globale des effectifs de – 4,5%. Dans le quartier du Marais, où 4149 enfants sont actuellement scolarisés…

Chez « Joa », y’a d’la joie

Chez « Joa », y’a d’la joie

Pour une reconversion, c’est vraiment réussi ! Naguère responsable digitale dans une agence de com dédié à la food, à Paris, Anne-Charlotte Reboulot est passée de l’autre côté du miroir en janvier dernier pour ouvrir « Joa », une cantine healthy du boulevard des Filles du Calvaire, à la frontière du Marais.

Salon vintage au Carreau du Temple (16-17 oct.)

Salon vintage au Carreau du Temple (16-17 oct.)

C’est bien connu : « C’était mieux avant ! » Les nostalgiques et autre « rétromaniaques » seront donc au rendez-vous du 22e du salon du vintage, à la halle du Carreau du Temple, dans le Marais, à Paris. Pas moins de 100 marchands se partageront les 2 000m2 pour exposer vêtements, voitures…

WHAAAAAAAT ?!

 

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

You have Successfully Subscribed!

WHAAAAAAAT ?!

Tous vos amis vous parlent de la newsletter du Marais Mood mais vous ne l'avez pas reçue ?

Inscrivez-vous ici pour recevoir toutes les semaines des nouvelles de votre quartier préféré. ☆

Bravo ! Vous rejoignez les amis du Marais Mood !

Pin It on Pinterest

Share This